L'Eglise est-elle à l'origine de l'émergence de l'Occident ?


31 Décembre  2019


Pourquoi les populations caractérisées d’Occidentales (Europe d’Ouest, Amérique du Nord et Australie) « éduquées, industrialisées, riches et démocratiques » sont-elles peu courantes ? Dans une publication solidement construite, des auteurs* posent les bases d’une théorie qui tend à montrer que l’individu occidental doit son particularisme psychologique (individualisme, indépendance, raisonnement analytique, ouverture aux autres) aux préceptes de l’église. Il s’agit, pour préciser, de la branche Catholique et Romaine de la Chrétienté (Eglise Occidentale ou tout simplement l’Eglise) qui s’est répandue en Europe après les grandes invasions terminant son implantation aux environs de 1500. Ces chercheurs ont testé la théorie selon laquelle l’église Catholique, par son influence sur le mariage et les structures familiales tout le long du moyen âge, a eu un important impact sur l’évolution des psychologies.

La théorie intègre trois bases de connaissances.
        1 Les recherches anthropologiques suggèrent que les institutions basées sur la famille sont fondamentales car elles organisent la vie sociale. Elles sont composées de normes qui influencent les relations dans la société. Parmi ces normes on trouve celles issues de l’aversion innée à la consanguinité qui déterminent les modèles de mariage (restrictions sur les mariages entre apparentés), celles de résidence des nouveaux époux, de voisinages, d’alliances.
        2  Des études en psychologie et en neurosciences montrent que des institutions basées fortement sur la famille induisent la culture d’une forte conformité, de l’obédience aux aînés, de la préférence pour la famille, de la loyauté au groupe et découragent l’individualisme, l’indépendance, la pensée analytique.
        3 Des recherches historiques ont été faites sur l’influence des religions sur les institutions familiales. Au début de l’ère commune d’universalisation des religions dans le vieux monde, chacune a émis des prescriptions moralisatrices qui ont notamment modelé les institutions basées sur la famille. La chrétienté qui a évolué en Eglise Catholique et Romaine a émis, à partir de l’année 506, des règles s’opposant aux mariages entre proches apparentés mais aussi entre cousins jusqu’au 6ème degré pour lutter contre les pratiques incestueuses. Elle a promu aussi le mariage « par choix » (non arrangés) et à souvent demandé que les nouveaux époux puissent vivre séparés de leur famille. Ainsi à partir de 1500 une grande partie de l’Europe était soumise à ces règles et se caractérisait par une seule configuration de familles monogames, issus de descendances bilatérales, à mariages tardifs et a  logements séparés. Au contraire l’église orientale orthodoxe n’a jamais adopté la prohibition des mariages entre cousins et fut lente à adopter des prescriptions concernant la famille. Cette exposition différentielle va agir sur les comportements psychologiques et explique les fondements de la théorie.

Pour éprouver la validité de celle-ci les chercheurs ont créé une base de données sur la diffusion au moyen âge des églises occidentales Catholiques, et orientales Orthodoxes et ils ont calculé à l’aide de ces données  la durée d’exposition à ces églises pour chaque pays dans le monde.
Pour mesurer l’intensité de l’influence de l’église sur les institutions familiales, ils ont créé un « Index d’Intensité des Apparentements » qui capture la préférence des mariages entre cousins, la polygamie, la co-résidence des familles élargies, l’organisation en clans, l’endogamie des communautés. Cet Index sera mis en corrélation avec la durée d’exposition aux églises et aux comportements psychologique des populations.
Enfin à partir de données déjà publiées, ils ont assemblé 24 résultats psychologiques qui caractérisent les comportements  d’individualisme et d’indépendance, de conformité et d’obédience, de coopération et d’ouverture vis-à-vis des autres et notamment des étrangers.

Les résultats entre pays et régions d’Europe sont les suivants :
-  Une longue exposition à l’église Occidentale prédit un plus grand individualisme et une plus grande indépendance, moins de conformité et d’obéissance, une plus grande sociabilité notamment vis-à-vis des étrangers. La relation entre les comportements psychologiques et une longue exposition à l’église Orientale est très faible et quelquefois opposées à la direction prévue.
-        Les pays (ou les régions) qui ont un Index d’Intensité des Apparentement bas et un taux de mariages entre cousin peu élevé sont ceux qui ont été le plus longtemps exposés au cours du moyen âge à l’église Occidentale ;
-       Un Index bas prédit pour les populations de ces pays et de ces régions  un individualisme et une indépendance plus grands, moins de conformité et d’obédience, une plus grande sociabilité.

Enfants d’immigrants
Il s’agit de la seconde génération d’immigrants nés en Europe dont les parents proviennent de pays du monde entier. On a mesuré  la liaison entre les quatre comportements psychologiques présentés précédemment  à la durée d’exposition à l’église Occidentale et a l’intensité des règles familiales des pays dont leurs parents sont originaires. Les individus dont les mères sont originaires de pays aux règles familiales moins intensives présentent un comportement psychologique plus individualiste et indépendant, moins conformiste et obéissant, fiable et loyal.

Cette théorie est séduisante et plausible ; certes en tant que théorie elle peut être mise à mal par d’autres études et même disparaître. Elle sous-tend l’idée que, finalement, l’émergence du monde occidental est due à des prescriptions sur la famille émises par l’église Catholique au début de son existence ! Eglise si souvent critiquée ! Quelle revanche !

* J.F. Schulz et al, Science 8 novembre 2019, N°6466, p.707




Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email