Quand le cerveau du genre Homo a-t-il acquis son développement définitif ?

 Samedi 5 Juin 2021

Le genre Homo, auquel nous appartenons, est apparu il y a 2,8 millions d’années. Pouvons-nous dire que déjà chez les premiers hominides, le cerveau avait acquis la structure qui est celle du cerveau de l’homme moderne : Homo sapiens ? En fait à partir de quand le cerveau des hominides a-t-il perdu ses caractères primitifs ?

Le problème n’est pas facile à aborder car il n’existe pas de boite crânienne complète des premiers hominides ; les gisements ayant donné des boites crâniennes complètes datent de 1,78 millions d’années. Par ailleurs, le cerveau ayant disparu on ne peut avoir une idée de sa position dans ces boites crâniennes qu’en faisant un moulage de leur partie interne ; ce moulage révèlera les sillons tracés par le cerveau lorsque, autour de lui, la boite crânienne s’est solidifiée. Enfin quelle partie du moulage faut-il observer pour dire que le cerveau primitif était déjà celui d’un Homo sapiens ! Il est intéressant alors d’observer sur ces moulures, la protubérance endocrânienne frontale susceptible de contenir l’aire de Broca celle qui possède les capacités du langage. Puisque le développement du cerveau, notamment dans sa partie antérieure frontale qui contient l’aire de Broca, signifie un accroissement des capacités de cette aire, ce développement doit se traduire par un glissement du cerveau vers l’arrière. Ainsi la position relative du sillon précentral du cerveau par rapport à la suture crânienne entre l’os frontal et l’os pariétal (suture coronale)  indique si l’on a affaire avec un cerveau primitif ou à un cerveau évolué.

Des chercheurs* ont étudié des moulages internes des boites crâniennes d’hominides et observé la position du sillon précentral par rapport à la suture crânienne coronale ; ils considèrent que lorsque le sillon traverse la suture, le cerveau est primitif de type singe primate ; lorsqu’il est postérieur à la suture, le cerveau a atteint son développement complet. Ils vont ainsi pouvoir classer les différents groupes d’hominides selon qu’ils ont acquis ou non des capacités cognitives complexes (langage, usage des outils, relations sociales). Qu’observent-ils :

 . La transition : cerveau de type singe primate vers le cerveau moderne, ne s’est pas faite lors du passage du genre Australopithecus vers le genre Homo.

. Le scénario le plus vraisemblable est que les premiers Homo (erectus) qui ont quitté l’Afrique pour l’Asie occidentale il y a 2,1 millions d’année avaient encore un cerveau primitif comme les crânes découverts au gisement de Dmanisi (Géorgie) dont l’âge est de 1,7 millions d’années.

. Par contre, les Homo africains ayant moins de 1,5 millions d’années et les Homo erectus d’Asie orientale présentent une organisation du cerveau analogue à celle de l’homme moderne.

A partir d’ossements fossiles incomplets de la boîte crânienne ces chercheurs éclairent ce qu’ont pu être les étapes fondamentales de l’évolution de nos ancêtres ; on ne peut qu’admirer leur perspicacité !

 

*Marcia S. Poncede Leon et al. Science 9 avril 2021, N°6538, pp.163-171.




Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email